Moha La Squale – Paris

Vrai depuis l’départ, je charge et j’débite
[Ta bouche et tes bottes ?], le vingt depuis l’début
Tout seul mais débout, les hommes ou les balles, ici, t’es pas crédible

La rue, la prison, du shit et du crédit, une baraque, des gros sous, c’est tout pour la daronne
[Une cagoule et Douga ?], on remonte ton daron, la Banane, la classique, des armes dans le Classe E
La [ban-ban ?], la bibi, des bécanes, des bobos, [le pot ?] dans les tempêtes, ça crie “pu”, les tapettes
Sur les îles, ça tamponne, sur écoute mais tant pis, parano et tant mieux
Paris, c’est ma ville, belek à ta Patek, [bilingue est ?] la patate
Ton poto t’a pookie, c’est chez toi qu’il peket
[?] en pocket, bah ouais, j’suis piqué
22 la plaquette, c’est le prix du touché

À dix balles le billet, t’es devant dans l’avion, Moha, c’est payé, c’est carré, c’est bavon
J’té-cla mon pétard, la tête à Chicago, paire de Requin, j’sors de Florent à ‘ry
Les porcs retournent en me contrôle, j’roule un rocky, les paris sont levés, le croupier est briefé
L’apache a la pêche, le million dans la poche, à la tienne, à la taule, un autre [?] m’appelle
Le temps passe, plus on pèse, moins on parle, des tasses-pé, d’la drogue et des pare-balles
Des valeurs, du respect, mes principes (hein), le [?] et la daronne me précèdent
C’est la capitale, le noyau des bandits, le bateau du butin, le gâteau le plus beau
Les des-blon les plus bonnes, la MD la plus chère, le marché le plus chaud, les clients les plus chiants, ah
Et là, j’pète un pétard, d’vant son [?] personne, j’raconte mes potins, j’veux pas d’nouveaux potos
J’ai les yeux qui pétillent, j’vois rouge comme un taureau
[?], l’ambition, le mental’

C’est réel, c’est la rue, on n’est pas là pour des ronds
Me tends pas la mort, on m’a coupé deux bras
Du dépôt au temps plein, jamais fait la te-pu, nan (ah)
Du dépôt au temps plein, jamais fait la te-pu
En équipe, on déboule, on décide, on t’emballe
On recharge, on décale, on sait même pas t’es qui (La Squale)
On recharge, on décale, on sait même pas t’es qui, La Squale (La Squale)


On équipe, on déboule, on décide, on t’emballe
La Squale, ma gueule
La Squale, ma gueule
À dimanche prochain, la mif, sale

Paris Lyrics: